Retraites: "confusion" (D. de Villepin)

Publié le par P.A.

 

« Je soutiens le principe de la réforme, c’est une évidence. […] Mais il y a aujourd’hui un sentiment de confusion, donc le gouvernement doit faire un effort de pédagogie et d’explication. »

 

L'ancien Premier ministre Dominique de Villepin est revenu vendredi sur la méthode du gouvernement qui a choisi de "distiller petit à petit" sa réforme des retraites, créant ainsi "un certain sentiment de confusion".

Invité de RMC, M. de Villepin a jugé que la mobilisation de jeudi, qui n'a pas été massive, "encourage vraisemblablement le gouvernement" à poursuivre sa réforme. "Mais cela peut être un signe trompeur" et "les choses peuvent se déclencher plus tard", a-t-il averti.
"Le gouvernement a choisi une méthode qui est de distiller petit à petit, et de laisser venir à lui l'opinion" et "il y a "aujourd'hui un certain sentiment de confusion qui s'exprime sur cette réforme des retraites".

"La réalité, pour M. de Villepin, c'est qu'il faut faire un effort de pédagogie et d'explication et qu'il faut surtout être préoccupé par l'exigence de justice à laquelle sont attachés les Français".

"La première mesure de justice c'est de jouer, non pas sur le report de l'âge légal mais sur le nombre d'annuités de cotisation, tout simplement parce que cela ne pénalise pas ceux qui ont commencé tôt à travailler et qui ont souvent connu les métiers les plus durs", a expliqué l'ancien Premier ministre de Jacques Chirac.

Pour M. de Villepin, pour la prolongation de l'âge légal de départ à la retraite au-delà de 60 ans c'est "une réforme à 2020 qu'il faut fixer" en prévoyant d'"augmenter d'un an, un an et demi l'âge légal".

"Le réalisme c'est de jouer sur l'ensemble des curseurs, le faire avec justice, le faire dans l'ordre et le faire avec modération", a résumé M. de Villepin.

 

Source: Le Figaro

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article