Le sarkozysme: la haine et le mépris

Publié le par P.A.

ACTE 1: APRES LA RELAXE

"Il faut lui faire la peau, être très dur. Je le veux à terre, et sans oxygène »" a rugi Nicolas Sarkozy quelques minutes après l'annonce de la relaxe de Dominique de Villepin, le 28 janvier. Nuance : autrefois, il voulait le pendre à un croc de boucher. Une rage décuplée par la lecture d'une dépêche AFP, tombée à 14h49, et titrée : Villepin triomphe ; Sarkozy jette l'éponge".


Un peu plus loin, le Canard raconte qu'il "a piqué colère sur colère" pendant tout l'après-midi :
"La justice dans ce pays n'est pas vraiment tenue, s'est-il enflammé. Marin (le procureur) est humilié, il fait des réquisitions sévères, et l'autre (Villepin) est relaxé. Deux lampistes (Gergorin et Lahoud) sont condamnés à de la prison ferme. C'est Villepin qui a commandité l'opération. Je veux que ça apparaisse en appel".

Source:
http://www.arretsurimages.net/vite.php?id=7052

ACTE 2: LES MILITANTS UMP PIETINENT DOMINIQUE DE VILLEPIN

Photographie de militants de l'UMP piétinant un portrait de Dominique de Villepin, diffusée sur Twitter, jeudi 4 février, 2010.


Tout commence en début de matinée, ce jeudi. Les acteurs de l’émission de Canal + Action discrète décident d’accrocher un portrait de Dominique de Villepin sur la façade de l’UMP, rue de la Boétie, à Paris.

Mais rapidement, «l'ex-Premier ministre
a été décroché par un Monsieur sécurité en colère», raconte une journaliste des Inrocks, présente sur place.

Un peu plus tard, sur Twitter, Mathieu Barbot, responsable du web à l’UMP, poste sur photographie montrant le portrait de Dominique de Villepin se faisant «marcher dessus», par des militants. (Photo supprimée de son compte Twitter mais capture-écran de humourdedroite).

Contacté par 20minutes.fr, Mathieu Barbot n’a pour l’instant pas donné suite à notre appel. Du côté de l'UMP, «pas de réaction officielle».

Pour Brigitte Girardin, ancienne ministre et présidente du Club Villepin, «ce n’est pas une belle image de l’UMP qui est donnée.» «On a besoin de respect dans la vie politique. Quand des militants d’un parti républicain piétinent l’image d’un ancien Premier ministre français, c’est un peu désolant».

Source: 20minutes.fr

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
<br /> je me demande comment un homme,qui plus est le president de notre beau pays,peut ce laisser aller de cette maniere.sachant que son exemple violent ne colle pas du tout vu ces<br /> responsabilites enormes et tous ses discourts sur l insecurite.plutot navrant!  <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
T
<br /> En effet qu'aurait on dit si des imbéciles avaient piétiné le portrait de sarkozy!! Toujours deux poids, deux mesures, vive la démocratie!!!<br /> <br /> <br />
Répondre