La décision de faire appel a été prise à l'Elysée

Publié le par P.A.

Dominique de Villepin dit avoir eu l'"information par des fonctionnaires de la présidence de la République" : c'est bien Nicolas Sarkozy lui-même qui a ordonné au procureur Marin de faire appel du jugement dans l'affaire Clearstream, jugement qui ne convient pas à Nicolas Sarkozy, et ceci s'est fait lors d'une réunion jeudi après-midi à l'Élysée, a-t-il martelé vendredi au Grand Journal de Canal+ .


Et d'ajouter : "C'est un fait. J'ai été sept ans secrétaire général de l'Élysée. Je connais l'État, je connais la fonction publique. Je sais aujourd'hui le degré d'émotion qui existe au sein de l'État devant des comportements qui n'obéissent pas à ce que devrait être celui de l'État. Et, donc, je vous dis, je vous affirme, je n'ai pas l'ombre d'un doute."

« La peur politique l'a emporté chez Nicolas Sarkozy sur l'intérêt général », a-t-il asséné avant de regretter que le président ne lui ait pas passé un coup de téléphone. « Ce qu'ont fait, a-t-il dit, Jacques Chirac, Alain Juppé, Ségolène Royal et beaucoup d'autres responsables politiques de droite et de gauche. »

Source: AP

Publié dans Clearstream

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article