Orientation professionnelle : Pierre Lunel rend son rapport à Dominique de Villepin

Publié le par P.A.

Rapport Pierre Lunel. Photo : Pierre Chabaud/Matignon

Le professeur Pierre Lunel, délégué interministériel à l’Orientation, a remis aujourd’hui au Premier ministre Dominique de Villepin, le schéma national de l’orientation et de l’insertion professionnelle des jeunes, en présence de Gilles de Robien, ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche et Gérard Larcher, ministre délégué à l’Emploi, au Travail et à l’Insertion professionnelle des jeunes.

Ce schéma national, voulu par le Premier ministre, constitue une étape importante dans la création d’un véritable service public de l’orientation. Il a été élaboré sous la direction du professeur Pierre Lunel, nommé délégué interministériel à l’Orientation en septembre 2006, sur la base des travaux de la commission "Université emploi" qui, à la suite de six mois de débats, a rendu ses conclusions en novembre 2006, et en concertation avec les acteurs concernés (universités, administrations, collectivités locales, partenaires sociaux, syndicats étudiants, etc.).

Le schéma national propose un programme d’actions pour remédier aux difficultés majeures de notre système de formation : sorties sans qualification du système scolaire ou universitaire, filières de formation préparant mal à l’emploi, insuffisance de diplômés de l’enseignement supérieur, accès inégalitaire aux différentes filières au regard des origines sociales.

Ce programme se structure en quatre axes, dessinant ainsi le service public de l’orientation :

>  informer les jeunes, condition nécessaire à l’exercice de la liberté de choix ; 
>  orienter les jeunes grâce à un accompagnement personnalisé ; 
>  assurer la réussite des jeunes, en prévenant les difficultés en amont ; 
insérer les jeunes dans la vie professionnelle.

Le Premier ministre Dominique de Villepin tient à saluer la qualité du travail effectué par le professeur Pierre Lunel ainsi que par tous ceux qui ont contribué à l’élaboration du schéma national de l’orientation et de l’insertion professionnelle des jeunes.

Les mesures présentées dans ce schéma, comme par exemple la généralisation en 2009, pour tous les collégiens, de l’enseignement de découverte professionnelle et des métiers, introduit comme une option en 2005, ou l’orientation active lors de l’inscription à l’université des jeunes lycéens, mise en place dès février 2007, constituent désormais la feuille de route pour la mise en œuvre du service public de l’orientation.

Publié dans Action gouvernementale

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article