France : bain de foule pour Chirac au Salon de l’agriculture

Publié le par P.A.

"On espère vous revoir, M. le président !" Pour son dernier Salon de agriculture, Jacques Chirac a constaté samedi sa popularité auprès du monde paysan dont il fut, tout au long de sa carrière politique, un fervent défenseur.

"C'est mon dernier salon et pour vous, en tant que président, probablement aussi", lui lance dès son arrivée Jean-Baptiste Magnan, un agriculteur de Mayenne bientôt à la retraite.

Comme à chaque fois que son départ de l'Elysée est évoqué, Jacques Chirac sourit en guise de réponse, laissant planer le doute sur ses intentions quant à un éventuel troisième mandat - considéré comme très improbable par les observateurs.

"Ne pensez-vous pas que, sans vous, l'agriculture sera orpheline ?", s'inquiète un visiteur devant le stand des vaches landaises. "Elle sera toujours à la première place dans l'économie française", assure le président. "Qu'est-ce que vous allez faire pour les jeunes agriculteurs ?", lui demande un autre. "Essayer de les aider", répond-il.

Venus de l'Aisne, Robert Prusse et son épouse se fraient un chemin pour lui offrir une photographie prise en leur compagnie lors du dernier Salon avec, au dos, un message d'encouragement.

"On est des fidèles de Jacques Chirac depuis 1976, on était au RPR", raconte ce gaulliste qui a l'intention de voter Nicolas Dupont-Aignan à la présidentielle.

Comme chaque année depuis plus de 30 ans, celui qui fut ministre de l'Agriculture de 1972 à 1974 a pris un bain de foule ininterrompu, qui a duré quatre heures et quart.

Le président de 74 ans n'a pas ménagé ses efforts, goûtant ici un morceau de mimolette, là un verre de cidre, distribuant des bises aux enfants, posant sans relâche devant "Titine" la vache limousine ou "Aladin" le taureau gascon. Il a admiré ces animaux "superbes", caressé le pompon ornant la tête d'un mouton Pyrénées, pris un chevreau dans ses bras.

"VOUS ÊTES TOUJOURS JEUNE, ON A BESOIN DE VOUS!"

"Chirac, Chirac", ont entonné des admirateurs à plusieurs reprises. "Merci, M. le président", ont clamé quelques-uns près du stand "Bière et saveurs".

"Il faut vous représenter, vous êtes toujours jeune, on a besoin de vous !", lui a lancé en lui serrant la main un jeune chef d'entreprise, Sofiane Ouerghemmi.

Venue spécialement de Boulogne pour le voir, Caroline Gonot ne tarissait pas d'éloges. "J'espère vraiment qu'il se représentera. Je l'espère pour la paix, pour la dignité, pour l'intelligence de la réactivité", a dit à Reuters la jeune femme en veste de chasse kaki.


Lors d'une intervention au stand des chambres d'agriculture, Jacques Chirac s'est projeté dans l'avenir en appelant à défendre les intérêts français sur la scène européenne - avec la réforme annoncée de la Politique agricole commune à l'horizon 2013 - et planétaire, à l'Organisation mondiale du Commerce. Il s'est dit à cet égard "profondément choqué" par "certaines attitudes" du commissaire européen au Commerce, Peter Mandelson.

Présent à ses côtés toute la matinée, Dominique Bussereau a salué une "très belle visite présidentielle et un bel hommage du monde agricole au président".

Jacques Chirac, qui fut à la fois maire de Paris et député de la Corrèze avant d'entrer à l'Elysée, "comprenait bien les équilibres" entre les mondes rural et urbain et "il sera important que les prochains présidents le fassent", a souligné le ministre de l'Agriculture.

Une bonne partie des candidats à la présidentielle vont défiler au Salon, qui se tient jusqu'au 11 mars porte de Versailles. Le président de l'UDF François Bayrou et celui du Front national Jean-Marie Le Pen y passeront mardi et le candidat de l'UMP, Nicolas Sarkozy, jeudi matin. La candidate socialiste Ségolène Royal y est également attendue.

La visite du Premier ministre Dominique de Villepin doit avoir lieu lundi.

Le monde agricole représente en France trois millions d’électeurs potentiels, soit 4% du corps électoral.

Source: Reuters

Publié dans 2007

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
J'espère qu'il y aura un maximum de monde au salon de l'agriculture pour l'acclamer lundi , n'hésitez pas à vous y rendre, faîtes vous entendre, c'est le moment ou jamais!Je vais faire un maximum de pub sur les blogs et les sites dédiés au premier ministre.Il faut qu'il y'ai beaucoup de monde pour que les médias remarquent qu'il existe encore des villepinistes , nous devons être tous unis pour que nôtre voix se fasse entendre.Il n’y a pas si longtemps, Dominique de Villepin s’était rendu au salon de l’automobile et un jeune à lancé haut et fort « Villepin Président ! » , je peux vous assuré que l’un des ministres qui l’accompagnait et qui devait être Sarkozyste d’ailleurs s’est sentis très mal à l’aise et Villepin en a sourit. Donc déjà si une voix suffit à faire réagir un Sarkozyste, il ne faut surtout pas hésiter et se lancer !<br />  
Répondre
P
Dans l'espoir que quelqu'un lise ce message avant demain, je vous encourage tous, villepiniste, à venir au Salon de L'agriculture encourager...que dis-je, OVATIONNER, comme ce fût le cas pour Jacque Chirac il y'a quelque jours, l'homme politique en qui nous croyons, Dominique de Villepin.Ce rendez-vous est en effet très médiatisé chaque année, et nous aurons un impact en lui affichant nôtre soutien !<br /> N'hésitez pas, faîtes vous entendre ."Villepin Président!"
Répondre