Le Premier ministre à reçu le président-directeur général et le président du Conseil d’administration d’Alcatel Lucent France

Publié le par P.A.

Le Premier Ministre, Dominique de Villepin, a reçu aujourd’hui, en présence de Gérard Larcher, ministre délégué à l’emploi, au travail et à l’insertion professionnelle des jeunes, Serge Tchuruk, président du conseil d’administration du groupe Alcatel-Lucent et Jean-Christophe Giroux, Président-Directeur général d’Alcatel Lucent France, pour évoquer avec eux les projets de restructuration annoncés par le groupe. Cette réunion fait suite à l’entretien organisé par Gérard Larcher avec l’intersyndicale du groupe.

Le Premier ministre a pris acte de trois engagements du groupe Alcatel-Lucent :
-  Un engagement en faveur de l’emploi, dans la mesure où la direction s’est engagée à ce que le plan de restructuration repose exclusivement sur des départs volontaires. Le Premier ministre a rappelé toute la vigilance du Gouvernement sur ce point ;

-  Un engagement en faveur du maintien en France du potentiel de recherche-développement du groupe, dans le cadre notamment des pôles de compétitivité. Le groupe Alcatel-Lucent s’est engagé à poursuivre et renforcer son implication, notamment en Bretagne dans le pôle Images et Réseaux ;

-  Enfin un engagement en faveur d’un dialogue social approfondi au sein de l’entreprise. A ce titre, la direction de l’entreprise s’est engagée à réunir en mars un comité de groupe européen visant à préciser et discuter les perspectives de l’entreprise.

Le Premier ministre a réaffirmé la nécessité de donner le temps nécessaire à la concertation sociale. Il a également demandé à Gérard Larcher et François Loos, ministre délégué à l’industrie, de constituer un groupe de travail pour dégager les perspectives du secteur des télécommunications en France et en Europe.

Le Premier ministre a tenu à souligner l’engagement du Gouvernement français en faveur des pôles de compétitivité, afin d’aider nos entreprises, notamment celles des technologies de l’information et de la communication, à affronter une concurrence internationale de plus en plus rude.

Publié dans Action gouvernementale

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
Quel risque ?<br />  <br /> <br /> <br />  <br /> <br /> Je suis très impatient de découvrir les prochains sondages !<br /> Si mon ptit doigt ne se trompe pas, il est fort à parier que Nicolas Sarkozy recule encore, et qu’à contrario, Ségolène Royal le dépasse !<br /> Après le fameux trou d’air, Ségolène Royal a retrouvé une assurance inégalée à ce jour, et pas plus tard que ce matin sur France-Inter,  elle s’est même permise de se lancer dans des blagues ponctuées d’un certain humour !!<br /> Il n’y a peu de doutes : ce qu’elle est et le genre qu’elle se donne seront beaucoup d’atouts pour battre Nicolas Sarkozy, même si le fonds de ce qu’elle avance est rempli de vide ou déborde de non sens !!<br /> <br />  <br /> <br /> Mais la thèse de la défaite de Sarkozy n’est pas du fait que de Royal, mais de Sarkozy lui-même !!<br /> Un souvenir pour illustrer mon propos : extrait d’un texte écrit par Laurent sur son blog « Gaulliste donc Villepiniste »<br /> <br />  <br /> <br /> « Je commence à bien la sentir cette campagne » : cette phrase de Nicolas Sarkozy pourrait bien marquer a posteriori le point haut de sa campagne avant la chute. Cette déclaration rappelle tellement la situation d’il y a 12 ans qu’il est difficile de croire qu’il soit à nouveau <br /> tom<br /> bé dans le panneau des sondages. Même s’il est vrai que la campagne de Ségolène Royal n’allait vraiment pas bien, ne disait-on pas la même chose de Jacques Chirac mi-février 1995 ? Si la candidate du PS arrive à créer une nouvelle dynamique (comme les premiers chiffres semblent l’indiquer), alors l’inversion de tendance peut mettre le candidat de l’UMP dans la même position qu’Edouard Balladur.  <br />  <br /> <br /> <br />  <br /> <br /> Le phénomène se confirme ! <br /> Comme Royal le dit, « elle prend son temps », alors que de l’autre côté, on précipite les évènements !!<br /> En campagne depuis des années, programme ou plutôt inventaire de mesurettes toutes pratiquement dévoilées, soutiens et ralliements presque complètement effectués et……(et il y en  a beaucoup d’autres) sont une partie des conditions nécessaires d’un échec cuisant du candidat !<br /> Les analyses qui disaient « il est parti beaucoup trop tôt », « Sarkozy ou la machine à perdre », vont éclater en plein jour !!<br /> <br />  <br /> <br /> Toujours est-il, et c’est ce qui nous importe,  la candidature de Dominique de Villepin se justifie plus que jamais puisqu’elle représente le meilleur des risques !!!!<br /> CELUI DE GAGNER !!!<br /> <br />  <br /> <br /> <br />  <br /> <br /> Dominique de Villepin ou une certaine vision de la France !!!!!<br />  <br />
Répondre