Grippe aviaire : mise en oeuvre du plan d’action gouvernemental

Publié le par P.A.

Le Premier ministre, Dominique de Villepin, a réuni les ministres concernés par le dossier de la grippe aviaire pour faire le point sur la situation sanitaire, les mesures prises pour y répondre et la mise en œuvre du plan d’action gouvernemental.

Il a relevé que l’évolution des dernières semaines, et notamment l’identification de foyers de grippe aviaire à virus H5N1 dans des élevages en Hongrie et au Royaume-Uni, impose une vigilance renforcée.

En application du plan gouvernemental, les mesures de précaution supplémentaires proposées par le ministre de l’Agriculture et de la Pêche, Dominique Bussereau, ont été confirmées :
-   renforcement de la surveillance active et passive des oiseaux sauvages et des élevages ;
-   information des professionnels qui sont à leur contact ;
-   interdiction du transport d’appelants.

Ces mesures ont été prises au vu de l’avis rendu hier par l’Agence française de sécurité sanitaire des aliments et des discussions en cours au niveau européen, dans le respect du principe de précaution.

Ce dispositif sera réévalué en tant que de besoin au vu de l’évolution de la situation épidémiologique.

Le Premier ministre a rappelé que les services vétérinaires sont pleinement mobilisés et que Dominique Bussereau, ministre de l’Agriculture et de la Pêche, est en étroite relation avec les professionnels de la filière.

Enfin, le Premier ministre a fait le point sur la poursuite de notre effort de préparation à une pandémie grippale. La nouvelle version du plan grippe aviaire sera rendue publique dans les jours à venir ; ce plan sera présenté demain aux préfets auxquels un effort particulier de sensibilisation et de mobilisation des acteurs locaux sera demandé.

Publié dans Action gouvernementale

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article