Villepin et l'avenir

Publié le par P.A.

Ces derniers jours ont été marqués par une certaine résignation de la droite, quant à la candidature de Nicolas Sarkozy  à l’élection présidentielle. Ni Jacques Chirac, ni Dominique de Villepin ne se sont encore prononcés officiellement sur ce sujet, néanmoins peu nombreux sont ceux à encore envisager l’hypothèse qu’ils se présentent. Ne plus l’envisager ne signifie pas pour autant ne plus l’espérer, à ce niveau nous sommes encore un certain nombre, semble t’il croissant. Il ne faut pas que ce mouvement se perde, c’est un élan formidable qui doit durer, car même si Dominique de Villepin ne se porte pas candidat en 2007, nous avons des idées à porter, et les idées sont le point central de notre action. Nous sommes encore au début de notre combat, Dominique de Villepin a fait preuve de son talent, de son courage, de sa détermination, de son audace et surtout de son action durant ces dernières années, et abandonner nos idéaux maintenant serait la pire des choses. L’avenir est encore à bâtir, pour se faire nous devons rester unis. Il nous faudra passer le difficile cap de la question du soutien à Nicolas Sarkozy, à défaut de candidature pour porter nos attentes, ne cédons pas à la tentation du pire que serait notre désunion. Il faudra faire entendre nos convictions dans cette campagne, qui comme le dernier discours de Sarkozy l’illustre, semblent trouver un certain écho sur les questions sociales, économiques ou encore internationales. Il faut aller encore plus loin. Dominique de Villepin a un rôle majeur à jouer pour que le prochain mandat présidentiel se déroule le moins mal possible. Rester inactifs dans cette campagne serait une erreur. Nous devons également avoir à l’esprit que du fait du quinquennat, les prochaines échéances électorales sont très proches, il nous faudra alors être prêts à incarner une nouvelle alternative, ce sera un travail ardu mais réalisable. Après ces prochaines cinq années plus ou moins perdues, les attentes des français seront encore plus grandes, il ne faudra pas décevoir. Il faudra alors une alternative à la politique politicienne qu’incarnent Royal et Sarkozy. Qui mieux que Dominique de Villepin pourra alors incarner cette bouffée d’oxygène ? Fort, à juste titre, de son image d’homme d’action et d’homme politique non conventionnel, et avec notre soutien nous pourrons faire de sa candidature une évidence. Mais pour cela, il faut garder le mouvement, pour reprendre une citation de Michel Audiard : « deux intellectuels assis iront moins loin qu’un con qui marche », et  c’est ce que nous voyons actuellement dans la campagne électorale, avec Sarkozy et Royal qui ont su être les plus dynamiques pour l’instant et Dominique de Villepin et Jacques Chirac qui ne l’ont peut être pas été assez. Ne nous laissons plus jamais surprendre, restons toujours prêts. Dominique de Villepin, comme il a su le démontrer incarne les espérances de notre pays.

P.A.

Avec Dominique de Villepin, Réalisons la France dont on rêve

 

Publié dans 2007

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
Les Villepinistes sont muselés de partout. Les députés qui le soutiennent sont plus que bousculés. Le Premier Ministre a été complètement isolé. La presse fait complètement l'impasse sur tout ce qui n'est pas SEGO & SARKO. Ils ont tellement lynché VILLEPIN, alors que la justice leur a déjà donné tors, qu'il leur est impossible de reconnaître leur "outreau politique". Pire ! Leur seule parade est de l'ignorer, de l'étouffer, de le faire disparaître....la fuite en avant ! Mais qui peut nier l'évidence VILLEPIN ? Le "Midi-Libre" n'a pas de service payant en ligne ? Il est impossible à distance de lire l'article qui incrimine le blog, et l'un de nous.... peut-être moi ?...qui suis parfois (souvent) très virulente. Je vais me museler jusqu'à la fin des travaux parlementaires, et reste suspendue (pas comme Montebourg j'espère) à la décision du président CHIRAC & du Premier Ministre. Il appartient à qui le "Midi-Libre" ? Peu importe...il est plus que clair que nous dérangeons....que JPG dérange surtout avec cet espace de liberté qu'il nous donne. Même si Monsieur le Député Grand vous vous retrouviez contraint de fermer ce blog, nous nous retrouverons sur les blogs pro-Villepin qui ont fleuri sur la toile, et vous seriez le dernier à qui nous aurions des reproches à faire. Merci encore JPG pour cet espace de liberté que l'on veut vous confisquer, nous confisquer, pour la seule raison que nous ne sommes pas dans la pensée unique. Plus que jamais je reste villepiniste pour 2007, et ou pour 2012. Il reste HULOT & BAYROU, mais jamais SARKO. Monsieur JUPPE s'est attelé à SARKO ; il a ses raisons, mais ni lui, ni MAM n'arriverons fédérer la droite républicaine anti-sarko derrière eux. MAM n'a même pas le sens du ridicule ! J'ai écouté SEGOLENE aujourd'hui, et si SARKO veut la battre, il va falloir qu'il rame...et sans nous. J'ai également écouté SARKO chez son ami FOG : il est ridicule dans sa nouvelle zénitude affichée : ce type n'a aucune conviction, aucune ambition et vision pour la France, mais de l'arrivisme...plus que de raison....même s'il gomme ses aspérités...depuis son avènement à la porte de Versailles. SARKO ne peut gagner sans VILLEPIN : il peut arriver à contraindre VILLEPIN à ne pas bouger, (est-ce possible...?), mais cela n'a pas d'effet sur beaucoup de villepinistes convaincus !!! VILLEPIN Président Mathilde Le 21-01-2007 à 22:06 Cet article du "Midi libre" vise avant tout à museler le courant villepiniste. La France n'est pas la Corée du Nord et l'UMP n'est pas la France entière. Nous continuerons donc de soutenir Dominique de Villepin et d'exprimer nos désaccords vis-à-vis des orientations politiques prônées par le candidat désigné de l'UMP. Dominique de Villepin est seul contre tous. L'on veut, et l'on va tout faire pour le museler en attaquant les élus qui, comme JPG, le soutiennent. Mais c'est sans compter avec la tenacité des villepinistes. Le Premier ministre est de loin meilleur face au Président de l'UMP. S'il se présentait, il pourrait créer la surprise du premier tour en réalisant un meilleur score que son adversaire de droite. La France a besoin de Dominique de Villepin pour relever le niveau actuel du débat de la présidentielle qui, c'est le moins que l'on puisse dire, n'est pas à la hauteur des enjeux nationaux et internationaux auxquels notre pays sera confronté dans les cinq prochaines années. Le challenge sera d'autant plus excitant que la victoire sera belle. Villepin Président. Philippe Le 21-01-2007 à 21:50 Je voudrais rassurer Louis, les chiraquiens ne se rendront pas non plus! D'autant plus que Chiraquisme et Villepinisme sont à 90% des vases communiquants. A défaut de Chirac, je voterai bien Villepin et avec beaucoup d'enthousiasme. L'avenir s'appelle DDV, c'est d'ailleurs ce qui inquiète le gotha de l'UMP sinon pour quelle autre raison l'isolerait-il à ce point? Il a réussi là où tous les autres ont échoué, son atout c'est son bilan! Betty
Répondre