Article Marianne

Publié le par P.A.

Villepin meurt mais ne se rend pas

http://www.marianne2007.info/redaction/index.php?action=article&id_article=539254

Article qui démontre bien la volonté de faire réussir la France existant chez notre Premier ministre et qui illustre qu'il est le meilleur même si les circonstances ne semblent pas favorables pour ceux qui ont des idées et une envie de servir honnetement la France.

Petit inventaire des idées volées par Sarkozy à Mr de Villepin, Sarkozy qui fait du Villepin c'est tout un programme même si on préfère l'original. Ce hold-up d'idée n'entre pas chez Sarkozy dans une vision globale, laissant ainsi apparaitre un programme décousu.

Villepin est quoi qu'on en dise plus proche des français et de leurs attentes que beaucoup d'autres candidats. Nous devons continuer à soutenir ses idées car elles répondent à ce dont la France a besoin.

2007, 2012, 2017 finalement peu importe l'échéance, les idées triompheront même si le temps perdu...

Avec Dominique de Villepin, Réalisons la France dont on rêve

Publié dans 2007

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
Je trouve cette comparaison particulièrement déplacée. Le débat politique a besoin de rester serein et de porter sur les idées et non pas sur des polémiques sans fondement.
Répondre
B
Je complèterai ce triste tableau en rappelant ici aux ami(e)s quelques points communs constatés entre le candidat Sarkozy nicolas citoyen hongrois devenu français) et feu le candidat adolf Hitler (citoyen autrichien qui sévit en allemagne avant et pendant la seconde guerre mondiale). primo : tous deux sont originaire de l'ex-autriche-Hongrie (l'empire austro-hongrois à qui l'on doit également le déclenchement de la première guerre mondiale ! secondo : tous deus se présentent, à la magistrature politique suprême de pays dont ils sont seulement des citoyens d'adoption ! tersio : Tout deux, bien que d'origine étrangère dans les pays où ils sont candidats, sont totalement soutenu par les grands patrons des médias et les maîtres de la haute finance internationale, ainsi que des pays hôte où se déroule leur élection respective ! Quatro : tous deux proposent aux électeurs des pays hôtes (allemagne pour l'un et france pour l'autre) des programmes de rupture politique sur fonds de campagne politique populiste ! cinq : la montée en puissance politique de chacun desdits candidats se caractérise par des incendies controversé dans les pays hôtes à savoir : l'incendie du reichtag en allemagne et l'incendie des cités en france ! Chacun(e) appréciera si ces différents points communs, relevés par inadvertance, entre ces deux candidats, méritent réflexion, avant le vote final, de la part des citoyens des pays hôtes !
Répondre
B
Je complèterai ce triste tableau en rappelant ici aux ami(e)s quelques points communs constatés entre le candidat Sarkozy nicolas citoyen hongrois devenu français) et feu le candidat adolf Hitler (citoyen autrichien qui sévit en allemagne avant et pendant la seconde guerre mondiale). primo : tous deux sont originaire de l'ex-autriche-Hongrie (l'empire austro-hongrois à qui l'on doit également le déclenchement de la première guerre mondiale ! secondo : tous deus se présentent, à la magistrature politique suprême de pays dont ils sont seulement des citoyens d'adoption ! tersio : Tout deux, bien que d'origine étrangère dans les pays où ils sont candidats, sont totalement soutenu par les grands patrons des médias et les maîtres de la haute finance internationale, ainsi que des pays hôte où se déroule leur élection respective ! Quatro : tous deux proposent aux électeurs des pays hôtes (allemagne pour l'un et france pour l'autre) des programmes de rupture politique sur fonds de campagne politique populiste ! cinq : la montée en puissance politique de chacun desdits candidats se caractérise par des incendies controversé dans les pays hôtes à savoir : l'incendie du reichtag en allemagne et l'incendie des cités en france ! Chacun(e) appréciera si ces différents points communs, relevés par inadvertance, entre ces deux candidats, méritent réflexion, avant le vote final, de la part des citoyens des pays hôtes !
Répondre