Intervention de Dominique de Villepin au Sénat au sujet de la politique sociale et fiscale du Gouvernement

Publié le par P.A.

Réponse du Premier ministre à la question de Monsieur Jean-Pierre Bel, sénateur PS de l’Ariège, au sujet de la politique sociale et fiscale du Gouvernement.

"Monsieur le président,
Mesdames et Messieurs les sénateurs,
Monsieur le président Bel,

J’ai mis le combat contre les inégalités dans notre pays au cœur de l’action du Gouvernement. Et, vous le savez tous, il y a deux voies pour avancer : la première, c’est celle des vaines promesses, nous l’avons connue dans le passé : à coup de subventions, à coup d’augmentation de la dépense publique et à coup de réduction du temps de travail. Ce n’est pas la voie que nous avons choisie.

Nous avons, au contraire, fait des choix politiques clairs : le choix de la défense de notre pacte républicain, de la laïcité, de l’égalité des chances, le choix du plein emploi, en mobilisant toutes les forces du pays pour faire reculer le chômage. Et le choix de la croissance et de l’innovation. Et nos résultats parlent d’eux-mêmes : le chômage est passé à 8,6 %. Nous nous rapprocherons de 8 % à la mi-2007. Nous avons construit des logements à un rythme qui n’a jamais été atteint depuis vingt-cinq ans. Nous avons doublé la mise en chantier de logements sociaux, le double, je le répète, de la période pendant laquelle vous étiez aux affaires, et je veux ici en remercier Jean-Louis Borloo et Catherine Vautrin. Nous avons mis des moyens considérables au service des élèves les plus défavorisés : 1 000 enseignants expérimentés, 3 000 assistants pédagogiques ont été affectés à la rentrée 2006 dans les collèges "Ambition-Réussite".

Et, en matière de pouvoir d’achat, nous avons multiplié les initiatives : nous avons, il faut le rappeler, doublé la prime pour l’emploi, soit l’équivalent d’un treizième mois pour ceux qui sont au niveau du Smic ; vous ne l’avez jamais fait. Nous avons enfin créé des outils de lutte contre les discriminations, un sujet dont vous ne vous êtes pas non plus préoccupés.

L’enjeu, aujourd’hui, c’est bien de savoir comment nous pouvons aller plus loin, comment passer de 8 % à 6 % de chômage, comment répondre aux préoccupations de nos concitoyens en matière de logement, comment aider les jeunes à s’en sortir ? Nous choisissons la persévérance en menant jusqu’au dernier jour la bataille de l’emploi. Nous choisissons le pragmatisme en nous fixant des objectifs réalistes, et c’est pour cela que nous avançons dans la voie du droit au logement opposable dès 2008. Les personnes qui sont dans les situations les plus dramatiques se verront chacune proposer une solution. Nous faisons enfin le choix de l’ambition, en jetant les bases d’une université qui soit le véritable passeport pour l’emploi. C’est tout le sens du schéma national d’insertion et d’orientation qui sera mis en place dans les toutes prochaines semaines. Vous le voyez, persévérance, pragmatisme, et ambition, c’est le triptyque de la volonté gouvernementale.

Dominique de Villepin, Premier ministre

Publié dans Action gouvernementale

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
Y
MAM se désiste pour rassembler autour de Sarkozy... GROSSIERE ERREUR... Ceux qui voulaient voter pour elle iront voter tout sauf Sarkozy !!! Tant pis pour elle... Heureusement que la trahison ne tue pas mais elle laisse une cicatrice et un goût amer !!! Pauvre MAM elle aurait pu être la directrice de campagne de villepin, elle sera une lâche aux yeux de ceux qui voyaient en elle la dernière Politique de cette élection !!! Notre meileur candidat reste et demeure dominique de villepin ou jacques chirac.honte à MAM qui a fait le bruit pour rien.La vie politique française devient de plus en plus triste .En écoutant L'interview de Michèlle Alliot marie de ce soir j'ai compri que les femmes qui n'ont pas d'enfant sont de plus en plus dangereuses.NB. il parait que la mère de michèlle alliot marie est d'origine polonaise .Cette femme s'est servie de la vision gaulliste pour ses propres ambitions. Il parait que son association le chêne était financée à 100% par sarkozy pour contrer toutes ambitions présidentièlles de dominique de villepin que les sarkozystes considéraient comme un véritable obstacle à son élection.J'espère que les électeurs se souviendront des politiciens qui privilégient leurs carrières à l'intérêt général.Plus que jamais la candidature de Dominique de villepin deviendra de plus en plus crédible aux yeux des français.J'aimerai qu'il se manisfeste maintenant afin de donner espoir aux français qui croient en la grandeur ,l'influence et l'indépendance de la france dans le monde.RQ. N'oubliez pas que Bush attend l'élection de sarkozy pour attaquer l'Iran .il vient de renforcer les effectifs des soldats américains en Irak cette semaine pour faire le sal boulot avec sarko après.Pour ceux qui hésite encore sachez que villepin est l'homme que son électionfera trembler bush et les israéliens . il mettra fin à leur rêve d'attaqquer unilatéralement l'iran.svp samira je n'ai pas trouvé les infos dont tu parlais de sarko sur le site de l'express svp dite-moi comment vous avez proccédé.merci je t'aime beaucoup parce que tu as les mêmes convictions que moi sur DDV.yannick vous laisse avec trop tristèsse .Honte à MAM.
Répondre
S
Bien sûr cela fait toujours de la peine de perdre une Républicaine mais comme finalement son attachement à nos valeurs étaient si superficielles et si fragiles, mieux vaut le savoir dès à présent. Cet épisode est donc positif! cet épisode montre aussi aux yeux des Français où sont les politiques qui monnayent leurs services à la France. Nul doute que les Français sauront un jour s'en souvenir! Je trouve donc que c'est très bien que MAM ait clairement vendu son âme au diable communautariste de sarkozy. La rareté fait la valeur et fait surtout flamber les prix. Les Français n'ont plus qu'à attendre que la campagne commence et ils vont rapidement comprendre qu'ils ne leur reste comme candidat de poids, que le seul Dominique de Villepin, qui les protègera de la dérive communautariste annoncée. Sarkozy ne peut plus revenir en arrière, toute sa vision pour la France est déjà dans les médias. A ce niveau là, les Français ne pardonneront pas et se méfieront des changements de stratégie de dernière minute... Pour la France fidèle à la République française: Villepin Président en 2007. Samira
Répondre
L
Un potentiel hallucinant !!!!<br /> Expérience très intéressante menée depuis un mois et dont les résultats confirment jours à près jours la thèse suivante : un potentiel hallucinant !!<br /> Je m’explique. <br /> En province, en région parisienne, à Paris, j’aborde auprès d’une multitude d’individus (amis, relations personnelles et professionnelles de tous genres, de sensibilités politiques différentes, famille….) le thème de la  présidentielle et je leur pose à tous la question suivante :<br /> Entre Nicolas Sarkozy, Ségolène Royale ou Dominique de Villepin, s’il se présentait, pour qui voteriez vous ?<br /> Ils répondent tous « Dominique de Villepin » en précisant dans la plupart des cas «  je suis vachement emmerdé, car je ne veux pas voter pour Royale alors que je suis de gauche ou je ne veux pas voter pour Sarkozy alors que je suis de droite ».<br /> Encore pas plus tard qu’hier soir, deux personnes de sensibilité socialiste m’ont affirmé qu’elles ne voteraient jamais Royale et que si Villepin se présentait, sans retenue, elles voteraient Villepin !!!<br /> Il existe aujourd’hui en France une large majorité de citoyens (majorité dormante) qui face à une candidature de Dominique de Villepin voterait sans hésitation pour lui !!!<br /> La dynamique, l’élan soulevé par cette candidature serait d’autant plus grand que le potentiel d’électeurs est inimaginable !!!!!!!
Répondre