Les vacances antillaises de Dominique de Villepin

Publié le par P.A.

Dominique de Villepin a interrompu le calme et la discrétion de ses vacances martiniquaises, vendredi 29 décembre, le temps de rencontres éclectiques. Venu pour Noël, il avait réveillonné sans se montrer. Aucune caméra n'avait perturbé son repos. Vendredi, le premier ministre a effectué des sorties publiques. A 10 heures, ce fut pour aller saluer la mère de Cyril, le vainqueur de la "Star Academy", l'émission découvreuse de talents musicaux sur TF1. La dame vend des punchs et des épices sous la vieille halle couverte, mais l'annonce de la venue d'un hôte aussi imposant a incité la timide à s'éloigner. Sans plus de cérémonie, M. de Villepin a dialogué avec les autres marchandes, et pas seulement du triomphe du jeune Martiniquais.

 

Arrivé en chemise ouverte, le chef du gouvernement s'est rendu, dans la foulée, à l'ancien hôtel de ville où Aimé Césaire, âgé de 93 ans, a conservé un bureau. Le temps de mettre une veste, mais toujours sans cravate, Dominique de Villepin, féru de poésie, s'est enfermé avec le chantre de la négritude. Il était accompagné de son épouse, Marie-Laure et de son fils, Arthur. Les journalistes, qui étaient priés de rester dehors, ont appris après trois quarts d'heure d'entretien que le normalien et ancien élu était préoccupé par le chômage, qui nécessite "des mesures spécifiques" ainsi que par les crises du monde. Ils ont su aussi que la discussion avait porté sur la littérature.

Le visiteur s'est réjoui que l'aéroport de la Martinique porte, à compter du 16 janvier, le nom d'Aimé Césaire : "C'est une juste lumière indispensable à l'esprit français", a-t-il commenté. Son épouse confiait de son côté que la visite lui avait notamment "donné beaucoup de force pour affronter les mois à venir, pas toujours faciles à vivre."

A la nuit tombée, le chef du gouvernement aurait pu rencontrer le vainqueur de la "Star Ac'" à peine débarqué dans sa Martinique natale devant des centaines de fans fascinés par ce fils du pays qui les a si bien représentés dans une compétition nationale. Les deux hommes étaient en effet dans le même hôtel, mais la rencontre n'a pas eu lieu, après qu'elle eut été envisagée. Dominique de Villepin est resté dans sa chambre. Reprenant l'avion samedi, le premier ministre devrait passer le réveillon de la Saint-Sylvestre en métropole.

Source: Le Monde

Publié dans 2007

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article