Clearstream: Villepin réaffirme avoir fait son ''devoir de ministre''

Publié le par P.A.

Le premier ministre Dominique de Villepin a répété dimanche sur France 5 s'être limité à son "devoir de ministre" dans l'affaire Clearstream et n'avoir "rien fait qui puisse faire l'objet de reproches quelconques" ni de poursuite judiciaire. Et de dénoncer une nouvelle fois un "dossier reconstruit a posteriori avec des hypothèses fantasques".
 
"Moi, j'ai fait mon devoir de ministre des Affaires étrangères et de ministre de l'Intérieur" en demandant des vérifications sur ces listings, a-t-il de nouveau martelé.
 
Au sujet de son éventuelle mise en examen par les juges chargés de cette affaire de manipulation à partir de listings truqués, le premier ministre a refusé de répondre, concédant cependant qu'il existait une "possibilité théorique". "Je fais confiance aux juges et à partir de là nous verrons bien", a-t-il ajouté. "Il n'y a pas de questions auxquelles je ne puisse répondre". 
 
Il a a fortiori refusé de dire s'il démissionnerait de son poste en cas de mise en examen: "Je n'ai pas par définition à répondre à une question hypothétique".
 
source: Le Figaro

Publié dans 2007

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article