Police de proximité: Villepin assure n'avoir "aucune divergence" avec Sarkozy

Publié le par P.A.




PARIS (AP) -- Dominique de Villepin a assuré mercredi qu'il n'avait "aucune divergence" avec Nicolas Sarkozy sur la police de proximité.
"Il n'y a aucune divergence entre Nicolas Sarkozy et moi-même sur cette question et il ne peut pas y en avoir", a déclaré le Premier ministre lors d'un point presse à l'issue du comité interministériel sur la sécurité routière (CISR).
Il a dit "avancer de concert avec le ministre d'Etat, ministre de l'Intérieur" sur cette question.
Dominique de Villepin et Nicolas Sarkozy ont tenu mardi des discours divergents sur la police de proximité lors d'une réunion des préfets, procureurs et recteurs à Paris.
Le Premier ministre a prôné une "police de tranquillité publique". Sans aller jusqu'à rejoindre la proposition du PS de rétablir la police de proximité, il a plaidé pour une police en "contact régulier avec la population", "plus présente et plus à l'écoute", pour "créer un lien de confiance", en particulier dans les banlieues.
"Le rôle de la police n'est pas d'entretenir des relations publiques avec les habitants du quartier", a répondu le ministre de l'Intérieur après le départ du Premier ministre. "Le rôle de la police, c'est d'interpeller les délinquants et de les déférer à la justice." AP

Publié dans Action gouvernementale

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article