Une action reconnue au plus haut niveau

Publié le par P.A.

PARIS (AP) -- "Ce qui compte pour moi, c'est qu'un ministre assume pleinement et totalement ses fonctions ministérielles", avertit Jacques Chirac dans un entretien paraissant mardi dans "Le Figaro" alors qu'on lui demandait si un ministre qui serait candidat à la présidentielle, comme Nicolas Sarkozy, devrait quitter le gouvernement pour mener campagne.
Interrogé sur la possibilité de plusieurs candidatures UMP à la présidentielle, le chef de l'Etat rappelle que ce scrutin est, pour les gaullistes, "une rencontre entre un homme et un peuple". "Tout est donc est possible". Pour autant, il juge "souhaitable" de "privilégier l'esprit d'unité et de rassemblement".
"Je souhaite que la majorité garde à l'esprit le vieux principe selon lequel l'union fait la force, et qu'elle agisse en conséquence", ajoute-t-il.
Au cours de l'entretien, M. Chirac rend un hommage appuyé à Dominique de Villepin: "baisse du chômage, réduction de la dette, réformes, croissance, tout cela ne s'est pas fait par l'opération du Saint-Esprit", souligne-t-il. "Tout ça est le résultat de l'action résolue du Premier ministre, Dominique de Villepin, qui donne en permanence une impulsion et assure le suivi de l'ensemble des réformes".
Et il minimise son rejet de l'idée émise par le chef du gouvernement d'introduire des caméras en conseil des ministres. "J'ai été étonné que cette mise au point ait été interprétée par les uns ou par les autres comme une critique ou un désaveu", assure-t-il.
Jacques Chirac refuse à nouveau de dévoiler ses intentions pour 2007. "Il est de ma responsabilité de président de la République de donner la priorité à l'action". Dès lors, "je me prononcerai le moment venu, c'est-à-dire au premiertrimestre 2007", réaffirme-t-il.
Il précise simplement qu'il prendra sa décision en fonction d'un "critère tout simple: l'idée qu('il se fait) de l'intérêt de la France". AP
Il est agréable de voir qu'au plus haut sommet de l'état l'action positive du gouvernement Villepin est reconnue et soutenue. La baisse continue du chomage est un élément incontestable de la réussite du Premier Ministre, on ne peut qu'espérer que les français lui en sauront gré en 2007.

Publié dans Action gouvernementale

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article