Poéte favori de Dominique de Villepin

Publié le par P.A.

René Char (1907-1988) compte autant d'ennemis irréductibles que d'amis fidèles. Cela n'a rien d'étonnant : celui qui, après avoir été un membre déterminants du mouvement Surréaliste, fut l'un des poètes les plus actifs de la Résistance contre le nazisme, n'était pas un homme de compromis.

Quelques citations:

Agir en primitif et prévoir en stratège.

Au plus fort de l'orage, il y a toujours un oiseau pour nous rassurer. C'est l'oiseau inconnu. Il chante avant de s'envoler.

Ce qui vient au monde pour ne rien troubler ne mérite ni égards ni patience.

Il faut être l'homme de la pluie et l'enfant du beau temps.

Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque.

L'impossible, nous ne l'atteignons pas, mais il nous sert de lanterne.

La perte du croyant, c'est de rencontrer son église.

La terre qui reçoit la graine est triste. La graine qui va tant risquer est heureuse.

On naît avec les hommes, on meurt inconsolé parmi les dieux.

A tous les repas pris en commun, nous invitons la liberté à s'asseoir. La place demeure vide, mais le couvert reste mis.

Ne te courbe que pour aimer. Si tu meurs, tu aimes encore.

On ne se bat bien que pour les causes qu'on modèle soi-même et avec lesquelles on se brûle en s'identifiant.

Les mots qui vont surgir savent de nous des choses que nous ignorons d'eux.

Les larmes méprisent leur confident.

L'esprit du château fort, c'est le pont-levis.

L'essentiel est sans cesse menacé par l'insignifiant.

Imite le moins possible les hommes dans leur énigmatique maladie de faire les noeuds.

Les routes qui ne disent pas le pays de leur destination, sont les routes aimées.

Comment la fin justifierait-elle les moyens ? Il n'y pas de fin, seulement des moyens à perpétuité.

N'étant jamais définitivement modelé, l'homme est receleur de son contraire.

Vivre, c'est s'obstiner à achever un souvenir.

La parole dépourvue de sens annonce toujours un bouleversement prochain.

Un homme sans défauts est une montagne sans crevasses. Il ne m'intéresse pas.

Comment vivre sans inconnu devant soi ?

L'éternité n'est guère plus longue que la vie.

L'acquiescement éclaire le visage. Le refus lui donne la beauté.

Avec ceux que nous aimons, nous avons cessé de parler, et ce n'est pas le silence.

Nous sommes écartelés entre l'avidité de connaître et le désespoir d'avoir connu. L'aiguillon ne renonce pas à sa cuisson et nous à notre espoir.

Le réel quelquefois désaltère l'espérance. C'est pourquoi, contre toute attente, l'espérance survit.

L'homme est capable de faire ce qu'il est incapable d'imaginer.

Tiens vis-à-vis des autres ce que tu t'es promis à toi seul. Là est ton contrat.

Si l'homme parfois ne fermait pas souverainement les yeux, il finirait par ne plus voir ce qui vaut d'être regardé.

Tout ce qui nous aidera, plus tard, à nous dégager de nos déconvenues s'assemble autour de nos premiers pas.

L'homme fut sûrement le voeu le plus fou des ténèbres ; c'est pourquoi nous sommes ténébreux, envieux et fous sous le puissant soleil.

Signe ce que tu éclaires, non ce que tu assombris.

Publié dans Citations

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article