D. Villepin: la France va se retrouver "rétrécie diplomatiquement" en rentrant dans le commandement intégré de l'OTAN

Publié le par P.A.

Dominique de Villepin s'est prononcé lundi "contre" le retour de la France dans le commandement intégré de l'OTAN, qui devrait être officialisé lors du sommet de l'OTAN à Strasbourg-Kehl début avril, jugeant que "la France va se trouver rétrécie sur le plan diplomatique".

"Ma position est bien connue, je suis contre le retour dans le commandement intégré", a déclaré l'ancien Premier ministre sur I-télé. Alors que "le Sud est en train de s'affirmer", "dans un monde qui est en train de basculer", "faut-il à ce moment précis donner le sentiment de se crisper sur une famille occidentale?", s'est-il interrogé.

"Je crois qu'il faut être dans une position d'ouverture, et je crois que le positionnement de la France, qui est un positionnement d'indépendance, est essentiel à l'équilibre mondial", a-t-il estimé.

Et d'appuyer: "Est-ce que demain, pleinement intégrés dans l'OTAN, nous aurions pu, nous pourrions, maintenir la même position que celle que nous avons eu sur l'Irak? Ma conviction, c'est que non."

Dominique de Villepin a ajouté qu'en revenant dans le commandement intégré de l'OTAN, dont elle était sortie sur décision du général de Gaulle en 1966, la France se "place en position de vulnérabilité sur notre propre territoire notamment par rapport au terrorisme".

"Je pense que la France doit maintenir sa singularité", a-t-il conclu, lançant: "Ne nous banalisons pas!".

Source: AP

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D
Aujourd'hui 14 février, anniversaire du discours de Dominique de Villepin, la voix de la France à l'ONU en 2003, contre la guerre en Irak.
Répondre