Les villepinistes font entendre leur différence sur la grève

Publié le par P.A.

Les députés villepinistes, qui ont rencontré leur chef de file mercredi matin, ont encouragé le président de la République à être attentif aux grèves et manifestations de jeudi, notamment sur le pouvoir d'achat, à l'inverse de certains UMP qui jugent cette mobilisation "irresponsable".

"Nous, les villepinistes, nous sommes très attentifs au pouvoir d'achat. Aujourd'hui, il n'y a pas de messages forts sur le pouvoir d'achat de nos concitoyens", a estimé Jean-Pierre Grand, après cette réunion d'une dizaine d'élus avec Dominique de Villepin à la veille de la première grande mobilisation sociale depuis le déclenchement de la crise.

M. Grand souhaite "trouver un moyen pour que les gens au Smic touchent 100 à 150 euros de plus par mois. Ces gens-là ne peuvent plus vivre".

"Le malaise est maintenant profond dans les couches populaires en souffrance, qui se sentent éloignés des plan X, Y et Z pris ces dernières semaines", a ajouté un autre villepiniste, George Tron, en visant les plans de relance du gouvernement. "Il faut que nous soyons en mesure d'accompagner socialement une crise d'ampleur phénoménale. On ne peut pas penser qu'on la résoudra par des mesures exclusivement économiques", a-t-il ajouté.

A l'inverse, le député UMP de Chartres, Jean-Pierre Gorge, fulmine contre le mouvement de jeudi: "Combien coûte cette journée à la France? On va aggraver la situation. C'est irresponsable", dit-il en visant la gauche et la première secrétaire du PS Martine Aubry.

"En période de crise, ce n'est pas la bonne réponse. Les syndicats auraient dû faire preuve du sens des responsabilités", a renchéri le président de la commission des Affaires économiques, Patrick Ollier (UMP).

"Que les manifestations et les grèves ne soient pas la meilleure formule, c'est évident. Néanmoins c'est une manifestation qui a sa légitimité et qu'il n'est pas question de condamner", estime Claude Goasguen, un libéral pourtant.

Source: AFP

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article