Jacques Chirac "manquera à tous les Français", estime Dominique de Villepin

Publié le par P.A.




Jacques Chirac "manquera à tous les Français", a estimé mercredi le Premier ministre Dominique de Villepin à l'issue de l'ultime conseil des ministres avant la passation de pouvoir avec le nouveau président Nicolas Sarkozy.
 

"C'était un moment particulièrement émouvant", a affirmé le chef du gouvernement dans la cour de l'Elysée. "J'ai eu l'occasion d'exprimer au nom du gouvernement au président de la République notre reconnaissance et notre gratitude pour toutes ces années". Et "je lui ai dit à titre personnel combien il me manquera, combien il nous manquera à tous et combien je pense il manquera à tous les Français".

 

"Jacques Chirac a permis à la France de rentrer avec force dans le nouveau millénaire" et "d'assumer la modernisation de la France dans un moment difficile", a-t-il ajouté. "C'est un homme qui a su assumer ses fonctions avec cet esprit d'humanité, de fraternité et de dignité dont nous sommes tous particulièrement fiers". "L'esprit d'humanité qui a été le sien (...), cette dignité dans l'exercice de ses fonctions, c'est quelque chose qui aura marqué l'Histoire de notre pays", a-t-il ajouté.

 

Dominique de Villepin s'est quant à lui dit "serein" pour son départ de Matignon. "Quand on a consacré toutes ses forces à une mission et que cette mission arrive à son terme, il faut écrire autre chose. C'est la vie qui continue autrement". "J'ai le sentiment d'avoir été jusqu'au bout de la mission qui m'a été confiée", a-t-il déclaré.

 

Les membres du gouvernement devaient revenir à l'Elysée à la mi-journée pour un déjeuner avec Jacques Chirac.

Au sortir de cet ultime conseil, tous les ministres avait le mot "émotion" à la bouche.

 

"Il ne peut pas ne pas y avoir une émotion quand une équipe, après plusieurs années de travail, se sépare, avec tout ce que cela peut représenter d'aventure collective", a déclaré la ministre de la Défense, Michèle Alliot-Marie.

 

Gilles de Robien (Education nationale) a dit lui aussi ressentir "beaucoup d'émotion" au souvenir de "ces cinq années riches d'événements".

 

"Quand on voit la progression de l'emploi, la diminution du chômage, quand on voit le pacte pour la recherche, la France qui s'est mise en mouvement... Que de choses, mais on n'est pas là pour faire de l'autosatisfaction", a-t-il ajouté.

 

Renaud Dutreil (PME) a décrit "un moment très émouvant, très fort, très simple aussi comme Jacques Chirac sait les créer, une touche finale de très grande qualité".

 

"Nous lui avons dit combien nous étions honorés d'avoir servi sous son autorité", a raconté Hamlaoui Mékachéra, ministre délégué aux Anciens combattants.


Le gouvernement a offert à Jacques Chirac une encre du peintre franco-chinois Zao Wou-Ki symbolisant le lien entre l'Orient et l'Occident et Dominique de Villepin a reçu un dessin de l'artiste allemand Victor Brauner.

 
Source: D'Après Agences

 

Publié dans 2007

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article